Shopping Cart
Your Cart is Empty
Quantity:
Subtotal
Taxes
Shipping
Total
There was an error with PayPalClick here to try again
CelebrateThank you for your business!You should be receiving an order confirmation from Paypal shortly.Exit Shopping Cart

KAPUCH'ART​

By Mikita L.  since 2016

13 Iroises

Le Kapuch’Art a décidé de rendre hommage à la Mer d’Iroise, avec sa  collection « 13 Iroises ». 

L’Iroise cette si belle mer qui l’enchante chaque jour d’une nouvelle parure, est propice à la rêverie et à la fantaisie…

La Mer d’Iroise est une petite mer dont la zone maritime est délimitée par l’Ile de Sein et l’Ile de Ouessant. Elle est considérée comme l’une des plus dangereuses d’Europe. L’origine de son nom se perd dans les âges. Il semblerait portant qu’il soit dû aux Irlandais. Ceux-ci étaient appelés les Irois, habitant de l’Hibernie, les plus occidentaux de l’Europe. Lorsque nos ancêtres ont débarqué sur nos côtes au VIe siècle, la Bretagne mineure occidentale est alors devenue aussi l’Hibernie. C’est tout naturellement que le chenal par lequel ils sont venus c’est appelé « Passage de l’Irois ». Au XVIIe siècle l’Iroise devient son appellation commune. D’aucuns prétendent que son nom viendrait aussi de l’ancien breton Erwoas, qui signifiait, abîme, océan profond. Ce qui en soit, la définit également très bien ! La sainte Iroise se fête le 15 aout, le jour d’Auris Stella, la patronne des marins.

Tant de mystère et de mysticisme autour de cette mer ne pouvait que charmer le Kapuch’Art. C’est tout naturellement que cette collection est née. Car si le terme Iroise fait aussi référence à une couleur, proche de l’opale, (couleur laiteuse parée de reflets bleus et verts), il fait aussi référence à l’adjectif irisé : « Irisé, paré des couleurs de l’arc en ciel » ! Et c’est cette dernière définition qui convient le mieux à ces flots du Bout du Monde !

Aux confins des légendes celtiques, crainte et vénérée, l’Iroise a de multiples visages.

Dans cette collection, le Kapuch’Art, capte la profondeur des reflets iroises de l’Iroise. 

Ses différents visages inspirent aussi à la créativité exacerbée du Kapuch’Art.

Mikita L. 

0